Nathalie Folio

Sage-femme à Saumur

Un accompagnement personnalisé et global des femmes, des couples
et des nouveau-nés...

Portage en écharpe

   

Après avoir été bercé pendant 9 mois dans le cocon utérin, le nouveau né a besoin de s'adapter en douceur à son nouveau monde. Porter son bébé permet de répondre à ses besoins naturels de contact, proximité, sécurité affective, et de le rassurer. Le parent est quant à lui libre de ses mouvements pour vaquer à ses tâches habituelles.

 Parmi les modes de portage existants, l'écharpe est le dispositif optimal, respectueux du corps du bébé et adapté également au dos du porteur. Ce n'est pas le cas avec les portes bébés « classiques ». Les bébés y sont le plus souvent suspendus au niveau de leurs organes génitaux et leurs jambes sont pendantes ou au mieux le bébé y est assis. Et ils ne sont pas utilisables pendant toute la durée de la petite enfance alors que c’est le cas d’une écharpe.

Lorsque l’écharpe est bien utilisée, l’enfant est accroupi, ses jambes conservent leur position naturelle dite « en grenouille » garante d’une bonne position de la tête fémorale au niveau du cotyle de la hanche. Grâce à une écharpe bien ajustée, le dos de l’enfant est arrondi et soutenu, sa tête reste dans l’axe de sa colonne, ainsi il ne subit pas les chocs à chaque pas. Pour le porteur, le bébé est plus léger, proche du centre de gravité et grâce à une bonne répartition du tissu.

 

Voici d’autres raisons de promouvoir le portage en écharpe:

 J'organise des ateliers de portage en écharpe au cabinet, en individuel ou en petits groupes, au sein de l'association "A portée de petites mains". http://aporteedepetitesmains.fr